© 2018 Arcole Développement - 59000 Lille - Mentions Légales - Site créé par Evolyon et BrandEloquence

Please reload

Posts Récents

Changer de métier à 50 ans et plus! Pourquoi pas vous?

January 4, 2018

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Accroître son impact en manageant à partir des motivations

La motivation précède l'action

 

On le sait tous : les choses sont plus faciles quand on est motivé.

 

C'est vrai à titre individuel : avec de la motivation, rien n'est impossible pour personne. Ceux qui comme moi, sans être en rien des êtres exceptionnels, ont déjà couru un marathon, arrêté de fumer, créé une entreprise ou encore gravi un sommet montagneux le savent bien. Et tous ceux qui ont fait d'autres choses dont ils peuvent être fiers le savent également.

 

C'est vrai aussi au niveau des équipes: il ne suffit pas d'additionner les talents, les plus grands exploits proviennent des équipes qui ont réussi avant tout à conjuguer motivations individuelles et engagement collectif. Rappelons-nous des hauts et des bas de notre équipe de France de football…

 

C'est vrai enfin pour les organisations. Jim Collins le démontre parfaitement bien dans "Good to Great", faisant de la passion un des éléments clés de la réussite durable des entreprises les plus performantes. Apple, Google aux Etats-Unis, L'Oréal, Hermès en France, en sont quelques exemples.

 

La motivation précède en effet l'action. A partir de ce constat, on peut prédire largement les comportements et les modes de fonctionnement des individus et des équipes, voire des organisations dès lors que l'on a bien identifié les motivations.

 

Diriger avec efficacité nécessite de savoir identifier les motivations de ses collaborateurs

 

Peut-on bien diriger sans se préoccuper des motivations ?

 

Comme l'indiquent Paul Hersey et Ken Blanchard, les créateurs du leadership situationnel (ou management situationnel), il n’existe pas de « bon » style de leadership : un leader doit adopter le style le plus adapté à la situation. Et deux éléments clés sont à considérer : les compétences (je sais faire) et la motivation (je veux faire).

 

Diriger avec efficacité nécessite donc de savoir identifier les motivations de ses collaborateurs et s'adresser à celles-ci. Oui, mais si les compétences peuvent être observées et mesurées, comment faire pour identifier les motivations, nettement moins visibles à l'œil nu?

 

L'observation des comportements, le questionnement régulier informel ou formel lors des entretiens périodiques, sans oublier le bon sens, sont les outils les plus disponibles pour un dirigeant ou un manager pour chercher à identifier les motivations profondes de ses collaborateurs. Il faut bien sûr les utiliser sans modération !

 

Des outils performants au service du manager

 

Parfois, cela ne suffit pourtant pas. Les enjeux de mutations  peuvent nécessiter de se donner au plus vite  les meilleures chances de réussite.

 

La nécessité d'obtenir des résultats rapidement peut aussi amener à investir dans l'amélioration de l'efficience de l'équipe de direction, commerciale, projet…

 

Le dirigeant ou le manager peut aussi, à certains moments, constater que son équipe ressemble plus à un agglomérat d'individus, aux compétences variées et aux relations distendues, plutôt qu'à la dream team sur laquelle il veut pouvoir compter.

 

Heureusement, avant d'envisager le "mercato", il reste des pistes à explorer sans attendre.

Plusieurs outils ayant pour origine les travaux de Carl Jung sur les types psychologiques permettent de mieux comprendre comment nous fonctionnons, comment les autres fonctionnent et comment mieux travailler ensemble. Citons parmi les plus connus le MBTI, Process com ou encore Insights Discovery

 

Un peu moins connus en France, mais largement ailleurs, quelques outils très performants et complémentaires méritent qu'on s'y intéresse :

  • Le quadrant d'Ofman, très facile d'utilisation (avec un peu d'entraînement quand même), permet d'identifier ses qualités fondamentales, ses pièges, ses allergies et les qualités ressources à développer. Mieux encore, il permet de trouver des solutions simples pour sortir de situations conflictuelles qui semblaient insurmontables. 
      

  • Management Drives, déjà utilisé par 250 000 personnes dans le monde, est une méthode innovante et facile d'utilisation permettant à chacun d'accroître son  impact en communiquant mieux avec les autres. Pratique et concret, Management Drives va également permettre aux équipes, d'augmenter significativement leur cohésion, leur coopération et au final leur performance.  
     

  • Talent and Management Analysis (Group Human Mobility) permet, à partir des motivations, d'identifier nos talents et par extension, les compétences plus ou moins faciles à développer. Cet outil est particulièrement précieux en appui d'un process de recrutement ou d'évolution professionnelle, pour correspondre au mieux au profil attendu.

 

Quel que soit l'outil, n'oublions jamais que rien ne peut remplacer l'écoute, l'analyse des problèmes, la recherche et la mise en œuvre de solutions pragmatiques permettant au manager et à son équipe d'améliorer leur efficacité dans la confiance et la sérénité.

 

Si quelques dirigeants sont encore réticents à l'usage d'outils de connaissance de soi et de la relation aux autres, nombreux sont ceux qui les ont largement adoptés et s'en félicitent.

Précaution indispensable, il est essentiel de faire appel à un professionnel qualifié tel qu'un coach certifié, pour une saine utilisation de ces outils et pour qu'il y ait une réelle valeur ajoutée dans la durée.  

 

Xavier Vankeerberghen – ARCOLE DEVELOPPEMENT - Coach de dirigeants certifié ICF

Enregistrer

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags