• Xavier Vankeerberghen

Faire de ceux qui nous agacent nos meilleurs alliés


Qui peut dire que personne ne l’agace jamais? Personne en vérité. Nous avons tous quelqu’un en tête ou même plusieurs personnes qui nous agacent particulièrement par moment : une amie de sa femme, un bon copain de son mari, un collègue de travail avec lequel on est bien obligé de collaborer, un supérieur hiérarchique, un membre de sa famille, conjoint, enfant, parent...

Reconnaissons que tout ne nous agace pas forcément chez la personne mais certains traits de caractère ont le don de nous donner des boutons, nous mettre en allergie.

Et si cette allergie nous était profitable… ceux qui nous agacent deviendraient alors des partenaires, voire nos meilleurs alliés. C’est ce que je vous propose de découvrir avec Daniel Ofman..

Selon Daniel Ofman, chacun de nous possède des qualités humaines fondamentales innées qui nous définissent et nous caractérisent en tant qu’individu et que les autres nous attribuent d’ailleurs bien volontiers. Elles sont à ne pas confondre avec les compétences qui relèvent quant à elles de l’ordre de l’acquis.

Trois autres notions viennent compléter la première dans le quadrant qui porte son nom :

  • le piège, c’est une qualité exprimée à l'excès ! On dit avec raison "on a les défauts de ses qualités". De fait, quand on est sous stress, on tombe naturellement dans son piège

Par exemple, le travailleur, sous stress, peut devenir travaillomane ou workaholic, quelqu’un de déterminé peut à l’excès devenir obstiné.

  • Le contraire de notre piège… en positif, s’appelle le challenge !

Cela s’appelle ainsi parce que c’est une qualité que l’on n’ a pas développée naturellement dans sa jeunesse , à la différence et pourrait on dire à l’opposé de notre qualité fondamentale. Or le challenge, c’est ce qui nous permet d’échapper à nos pièges. Il s’agit dons d’une « qualité ressource » à développer si l’on veut progresser dans sa capacité relationnelle.

Reprenons nos exemples : quelqu’un de travailleur aura comme challenge de savoir lâcher prise, se détendre. Quelqu’un de déterminé a pour challenge d’être souple.

Dans les deux exemples ci - dessus, il n’est pas facile pour l’un d’être à la fois travailleur et de savoir lâcher prise, tandis que l’autre aura du mal à être déterminé et souple en même temps. Ce n'est pas impossible, mais cela suppose d'y travailler.

  • La troisième notion est l’allergie. C’est l'exagération du challenge qui en devient négative, c'est-à-dire le piège de quelqu’un qui aurait comme qualité fondamentale la qualité ressources (ou challenge) que nous devons développer.

Par exemple, l’excès de lâcher prise amène un manque d’implication, la personne peut être perçue comme laxiste ou fainéante. Dans l’autre exemple trop de souplesse conduit à de l’indécision voire à devenir une « girouette» changeant d’avis selon le vent dominant.

Bouclons le quadrant en vérifiant que l’allergie est bien l’inverse négatif de notre qualité fondamentale comme indiqué par Daniel Ofman.

Le fainéant est bien l’allergie du travailleur tandis que la girouette est particulièrement agaçante pour quelqu’un de déterminé. Le quadrant est parfait.

.Notre allergie est notre part d’ombre

Je vous propose maintenant de nous intéresser particulièrement à l’allergie

L’allergie est en effet une part de notre ombre, c'est-à-dire ce que nous avons rejeté au fond de nous du fait de notre éducation selon les injonctions et attentes exprimées le plus souvent par nos parents.

Apprivoiser notre ombre suppose d’observer avec attention nos allergies. Bonne nouvelle: elles sont pleines de surprises et de cadeaux!

Premier cadeau: au travers du quadrant d’Ofman, on se rend compte que ce qui nous irrite le plus chez les autres nous donne une indication précieuse sur nos qualités innées, celles que nous-mêmes et les autres nous reconnaissent bien volontiers.

Il suffit donc de faire la liste de tout ce qui nous agace et nous trouvons un nombre équivalent de qualités fondamentales qui nous caractérisent. Génial !

Ainsi, si les personnes qui parlent sans arrêt vous énervent, c’est que vous êtes posé et réfléchi.

Si, comme Emmanuel Macron, les « fainéants » vous irritent, c’est que vous êtes probablement un grand travailleur etc..

Pour des personnes qui nous énervent, reconnaissons qu’ils nous font là un cadeau auquel on ne s’attendait pas.

Deuxième cadeau : les gens qui nous agacent le plus sont porteurs du germe dont nous avons le plus besoin

Rappelons-le : une allergie est l’exagération d’un challenge. Et ce challenge n’est rien d’autre qu’une qualité ressource à développer lorsque nous sommes dans un piège. Moralité de l’histoire : celles et ceux qui vont droit sur nos allergies portent en eux ce dont nous avons le plus besoin.

A nous de ne pas rester aveuglés par nos allergies!

Pour s’aider sur le sujet, on peut se poser les questions suivantes :

Quels sont les 10 atouts de mon allergie ?

Quelle qualité se cache derrière mon allergie?

Est –ce une qualité que je possède ?

Comment pourrais-je la développer?

Troisième cadeau : Reconnaître que l’allergie nous renvoie d’abord à nous-même et à un déficit de notre développement personnel, nous fait voir la personne irritante d’un œil bien différent avec beaucoup plus de bienveillance, rendant la communication possible et sereine. Car derrière ce qui nous agace, il y a une qualité à découvrir chez la personne.

Pour ma part, je l’ai expérimenté avec émerveillement avec des proches, des collègues, des parents. Je dois dire que cela a vraiment permis de changer la teneur de certaines relations basées sur l’incompréhension ou l’agacement réciproque.

Dans mon travail de coach, en présentiel, lors de séminaires d’équipes ou au travers de séances par skype, j’utilise souvent le quadrant d’Ofman ainsi que le double quadrant qui permet de visualiser très concrètement et solutionner des situations relationnelles difficiles entre deux personnes telles que :

- une relation difficile entre associés, dirigeants.

- une relation difficile entre dirigeant et collaborateur

- des difficultés relationnelles entre membres d’une équipe

- des difficultés relationnelles entre experts et opérationnels

L’allergie est souvent le plus difficile à appréhender mais comme nous l’avons vu, sous la cape du crapaud se cachent deux princes ou princesses : nous-même et celui ou celle qui jusqu’ici nous agaçait prodigieusement devenu notre meilleur allié(e) !

Xavier Vankeerberghen

#développementpersonnel #gestiondesrelations

© 2018 Arcole Développement - 59000 Lille - Mentions Légales - Site créé par Evolyon et BrandEloquence